Nom vernaculaire : Abeille européenne, avette,  mouche à miel.
Nom scientifique : Apis mellifera.
Taille : Jusqu’à 20 millimètres pour la reine et jusqu’à 13 millimètres pour les ouvrières.
Couleur(s) : Adulte : pattes noires avec les articulations jaune pâle, abdomen gris taupe sombre avec des bandes camel, thorax gris taupe sombre avec des poils jaune pâle, ailes aux nervures brunes, tête, antennes et yeux noirs. Larve blanche.
Chant/Cri : Aucun.
Régime alimentaire : Miel de sa propre élaboration.
Statut de protection : Espèce sur liste rouge (statut indéterminé).
Informations complémentaires : Cette abeille est très répandue dans la région. Elle a été domestiquée par l’homme pour la production de miel et de cire et comporte 28 sous-espèces, toutes fécondables entre elles.

Nom vernaculaire : Adèle australe.
Nom scientifique : Adela australis.
Taille :
Couleur(s) : Jaune safran à bleu roi avec une bande transversale blanche en bas des ailes.
Chant/Cri : Aucun.
Régime alimentaire : Nectar.
Statut de protection : Aucun.
Informations complémentaires : C’est la plus connue et la plus spectaculaire des adèles. On peut la reconnaitre à sa bande blanche sur les ailes.

Nom vernaculaire : Adèle de la scabieuse, adèle métallique.
Nom scientifique : Nemophora metallica.
Taille : Jusqu’à 20 millimètres.
Couleur(s) : Doré avec des reflets métalliques.
Chant/Cri : Aucun.
Régime alimentaire : Nectar.
Statut de protection : Aucun.
Informations complémentaires : Comme toutes les adèles, cette espèce se remarque par ses antennes démesurées par rapport à son corps. L’espèce ne butine que des scabieuses.

Nom vernaculaire : Agrion blanchâtre, Pennipatte blanchâtre.
Nom scientifique : Platycnemis latipes.
Taille : Jusqu’à 3 centimètres.
Couleur(s) : Blanc ivoire à bleu clair avec les yeux turquoise et des bandes noires sur le thorax.
Chant/Cri : Aucun.
Régime alimentaire :
Statut de protection : Espèce sur liste rouge (préoccupation mineure).
Informations complémentaires : L’agrion blanchâtre peut être confondu avec l’agrion à larges pattes. Il s’en différencie par l’absence de lignes noires sur les tibias des pattes médianes et postérieures.

Nom vernaculaire : Anthaxie de l’achillée.
Nom scientifique : Anthaxia millefolii.
Taille : Jusqu’à 5 millimètres.
Couleur(s) : Vert avec des reflets métalliques.
Chant/Cri : Aucun.
Régime alimentaire : Pollen. La larve se nourrit du bois de diverses espèces d’arbres.
Statut de protection : Aucun.
Informations complémentaires : En France, l’anthaxie de l’achillée n’est représentée que par la sous-espèce « Anthaxia millefolii subsp. polychloros ». Elle peut être confondue avec l’anthaxie brillante mais deux détails permettent de les différencier : l’anthaxie de l’achillée ne possède pas de dimorphisme sexuel (chez l’anthaxie brillante, le mâle est entièrement vert et la femelle a le pronontum et la tête rouges). L’autre détail est la forme générale du corps qui est plus allongée chez l’anthaxie de l’achillée que chez l’anthaxie brillante.

Nom vernaculaire : Anthaxie hongroise.
Nom scientifique : Anthaxia hungarica.
Taille : Jusqu’a 15 millimètres.
Couleur(s) : Vert aux reflets métallisés. La femelle a les flancs du pronotum et la tête rouge cuivré.
Chant/Cri : Aucun.
Régime alimentaire : Nectar. La larve se nourrit du bois mort des chênes.
Statut de protection : Aucun.
Informations complémentaires : Les adultes de cette espèce butinent généralement les fleurs jaunes ou blanches.

Nom vernaculaire : Azuré commun, azuré de la bugrane, argus bleu.
Nom scientifique : Polyommatus icarus.
Taille : Jusqu’à 3 centimètres.
Couleur(s) : Mâle : partie supérieure des ailes bleu métallique bordé de blanc. Partie inférieure des ailes gris clair avec des taches noires et orange entourées de blanc et avec une tache gris céruléen à la base. Corps couvert de poils bleu ciel au niveau du thorax s’éclaircissant vers la queue. Femelle : partie supérieure des ailes marron avec des taches orange sur les bords. Partie inférieure des ailes ocre avec les mêmes motifs que chez le mâle (les taches oranges sont plus marquées chez la femelle). Chenille : verte avec des lignes longitudinales blanches et jaune pâle
Chant/Cri : Aucun.
Régime alimentaire : Nectar. La chenille se nourrit de divers légumineuses.
Statut de protection : Espèce sur liste rouge (préoccupation mineure).
Informations complémentaires : Malgré sa petite taille, ce papillon se reconnait facilement (surtout le mâle) aux couleurs vives de ses ailes.

Nom vernaculaire : Azuré de la luzerne, azuré de Lang, argus courte-queue, petit argus porte-queue.
Nom scientifique : Lampides pirithous.
Taille : Jusqu’à 18 millimètres.
Couleur(s) : Partie supérieure des aile bleu violet chez le mâle et marron suffusé de bleu chez la femelle. Partie inférieure des ailes fauve ornée de nombreuses et fines bandes blanchâtres ainsi que d’une autre bande, plus large, de la même couleur. Deux ocelles noires se trouvent à l’apex des ailes antérieures. La chenille présente deux livrées : cuivre avec des stries jaune indien ou gris taupe avec des stries blanchâtres
Chant/Cri : Aucun.
Régime alimentaire : Nectar. La chenille se nourrit de diverses fabaceae.
Statut de protection : Espèce sur liste rouge (préoccupation mineure).
Informations complémentaires : Ce migrateur à la particularité de voler sur plusieurs génération. Il ressemble beaucoup à l’azuré porte-queue (ce dernier s’en différencie par la présence de taches oranges collées aux ocelles) et au brun des pélargoniums (qui s’en différencie par des bandes moins nombreuses au revers des ailes).

Nom vernaculaire : Azuré des anthyllides, demi-argus, argus violet
Nom scientifique : Polyommatus semiargus.
Taille : Jusqu’à 17 millimètres.
Couleur(s) : Partie inférieure des ailes ocre avec du gris céruléen à la base et une ligne de taches noires vers l’extrémité. Partie supérieure des ailes bleu ciel bordé de gris brun chez le mâle et gris brun bordé de blanc chez la femelle. Chenille vert clair avec la tête noire et une ligne dorsale vert foncé.
Chant/Cri : Aucun.
Régime alimentaire : Nectar. La plante hôte de la chenille est le trèfle des prés.
Statut de protection : Espèce sur liste rouge (préoccupation mineure).
Informations complémentaires : Beaucoup d’azurés se ressemblent. Cette espèce s’identifie par le bleu céruléen présent à la base des ailes et l’absence de taches orange a leurs extrémité.

Nom vernaculaire : Bombyle hottentot.
Nom scientifique : Villa hottentotta.
Taille : Jusqu’à 16 millimètres.
Couleur(s) : Corps brun avec des poils bronze et les yeux noirs virant au brun ocre sur la partie supérieure.
Chant/Cri : Aucun.
Régime alimentaire : Nectar.
Statut de protection : Aucun.
Informations complémentaires : le bombyle hottentot se différencie des autres bombyliidae par l’absence de poils sur certaines parties du corps alors que la plupart des espèces de cette famille ont le corps entièrement couvert de poils.

Nom vernaculaire : Bombyx du pin.
Nom scientifique : Dendrolimus pini.
Taille :
Couleur(s) : Papillon gris cramoisi avec deux points blancs sur les ailes et une bande gris rougeâtre traversant les ailes (Il existe une variation de couleur avec du gris moyen). La chenille est jaune grisâtre avec deux arcs noirs au niveau de la tête.
Chant/Cri : Aucun.
Régime alimentaire : Nectar. La chenille se nourrit de pins et de sapins
Statut de protection : Aucun.
Informations complémentaires : C’est un papillon nocturne provoquant de gros dégâts sur ses plantes hôtes. Cependant, l’espèce étant en régression, elle n’est plus considérée comme nuisible. Les chenilles éclosent en août et se nourrissent jusqu’en septembre où elles se cachent sous la mousse au pied des pins pour l’hiver. Au printemps, elles recommencent à se nourrir. Elles se transforment en chrysalide au mois de juin.

Nom vernaculaire : Botys chiffré, Eudorée simple
Nom scientifique : udea numeralis.
Taille : Jusqu’à deux centimètres.
Couleur(s) : Ailes antérieures et thorax brun beige tachetés de brun pastel (avec une marge en pointillés également brun pastel sur les ailes). Ailes postérieures beiges avec également une marge en pointillé brun pastel. Abdomen brun roux.
Chant/Cri : Aucun.
Régime alimentaire : Nectar. La chenille se nourrit de diverses asteracae.
Statut de protection : Aucun.
Informations complémentaires : C’est une mite assez banale qui peut toutefois se différencier facilement des autre espèces par la marge en pointillés présente sur ses ailes.

 

Nom vernaculaire : Bupreste hémorroïdal.
Nom scientifique : Buprestis haemorrhoidalis.
Taille : Jusqu’à 2 centimètres.
Couleur(s) : Noir brillant avec des taches jaunes sur la face.
Chant/Cri : Aucun.
Régime alimentaire : Pollen. La larve se nourrit du bois de divers conifères.
Statut de protection : Aucun.
Informations complémentaires : Cette espèce se différencie des autres buprestidae noirs par la présence de taches sur sa face ainsi que ses élytres striés.

Nom vernaculaire : Caloptéryx méditerranéen.
Nom scientifique : Calopteryx haemorrhoidalis.
Taille : Jusqu’à 45 centimètres.
Couleur(s) : Mâle rouge avec les ailes et les yeux noirs. Femelle jaune avec les ailes gris brun présentant une tache cris cramoisi à l’éxtrémité des ailes postérieures.
Chant/Cri : Aucun.
Régime alimentaire : Insectivore.
Statut de protection : Espèce sur liste rouge (préoccupation mineure).
Informations complémentaires : Cette petite libellule se reconnait à la couleur du mâle. Comme beaucoup de libellules, on la trouve au bord de cours et retenue d’eau.

Nom vernaculaire : Cercope des prés, philène spumeuse.
Nom scientifique : Philaenus spumarius.
Taille : Jusqu’à 6 millimètres.
Couleur(s) : Couleurs et motifs très variables.
Chant/Cri : Aucun.
Régime alimentaire : Sucs végétaux.
Statut de protection : Aucun.
Informations complémentaires : Sa larve a la particularité de s’entourer entièrement d’une masse, connue sous le nom de crachat de coucou, que l’on voit régulièrement sur les plantes. L’adulte a la particularité de pouvoir sauter plus de 100 fois sa hauteur.