Nom vernaculaire : Aucun.
Nom scientifique : Adelphocoris vandalicus.
Taille : Jusqu’à 8 millimètres
Couleur(s) : Jaune ocracé avec une bande noire à l’arrière du pronontum. Pattes brunes ou rouges. La nymphe a le corps vert-jaune.
Chant/Cri : Aucun.
Régime alimentaire : Suc.
Statut de protection : Aucun.
Informations complémentaires : Cette punaise fréquente les plantes du genre « verbascum », « echinons », « centaurea » et « tanacetum ». Il existe trois variations chez cette espèce : « levis » (avec les hémélytres jaune-brun), « humuli » (dont la bande présente sur le pronontum est très réduite) et « denigrata » (dont le pronontum est noir).

Nom vernaculaire : Cercope des prés, philène spumeuse.
Nom scientifique : Philaenus spumarius.
Taille : Jusqu’à 6 millimètres.
Couleur(s) : Couleurs et motifs très variables.
Chant/Cri : Aucun.
Régime alimentaire : Sucs végétaux.
Statut de protection : Aucun.
Informations complémentaires : Sa larve a la particularité de s’entourer entièrement d’une masse, connue sous le nom de crachat de coucou, que l’on voit régulièrement sur les plantes. L’adulte a la particularité de pouvoir sauter plus de 100 fois sa hauteur.

Nom vernaculaire : Cigale grise, cigale de l’orne, cacan provençal.
Nom scientifique : Cicada orni.
Taille : Jusqu’à 39 millimètres.
Couleur(s) : Tête et pronontum brun cannelle, Thorax brun bronze et abdomen rouge brique, le tout tacheté de noir.
Chant/Cri : Cliquez ici
Régime alimentaire :
Statut de protection : Aucun.
Informations complémentaires : Elle fait partie des espèces les plus communes dans la région. Les motifs présents sur la partie supérieure de son corps aident à son identification.

Nom vernaculaire : Aucun.
Nom scientifique : Haploprocta sulcicornis.
Taille : Jusqu’à 14 millimètres
Couleur(s) : Brun à rouge rosé.
Chant/Cri : Aucun.
Régime alimentaire : Suc.
Statut de protection : Aucun.
Informations complémentaires : Cette espèce peut être confondue avec le genre « gonocerus » et l’espèce « Syromastus rhombeus » mais se reconnaît au connexivum. Chez « Haploprocta sulcicornis », celui-ci est plus saillant que chez le genre « gonocerus ». Au contraire, le connexivum , d’ « Haploprocta sulcicornis » est moins saillant que chez l’espèce « Syromastus rhombeus ».

Nom vernaculaire : Pentatome méridional.
Nom scientifique : Carpocoris mediterraneus.
Taille : jusqu’à 13 millimètres.
Couleur(s) : Pronontum, tête et scutellum cuivrés (avec deux taches gris taupe sur ce dernier). Ailes bronze, membrane hémélytre brune, connexivums orange annelés de noir, antennes noires et pattes rouge corail. Nymphe blanchâtre avec divers motifs bruns.
Chant/Cri : Aucun.
Régime alimentaire : Suc végétal.
Statut de protection : Aucun.
Informations complémentaires : Le pentatome méridional comprend une sous-espèce dont le pronontum est orné de deux excroissances en forme d’épaulette : il s’agit de « Carpocoris mediterraneus subsp atlanticus ». C’est cette sous-espèce qui est représentée en photo ci-dessus.

Nom vernaculaire : Pentatome sillonné, punaise des pins.
Nom scientifique : Holcogaster fibulata.
Taille : Jusqu’à 6 millimètres.
Couleur(s) : Tête, corium, pronontum et scutellum jaune sable parsemé de noir. Membrane hémélytrale noire virant au beige clair à l’extrémité. Connexivums noirs, ponctués de jaune pâle et pattes beige clair. Son corps est iridescent.
Chant/Cri : Aucun.
Régime alimentaire : Suc de conifères.
Statut de protection : Aucun.
Informations complémentaires : Cette petite punaise est grande amatrice de suc de conifères avec une préférence pour les pins.

Vue de dos

Nom vernaculaire : Punaise à damier.
Nom scientifique : Spilostethus saxatilis.
Taille : Jusqu’à un centimètre.
Couleur(s) : Divers motifs rouges et noirs avec la membrane hémélytre brune ornée de deux taches blanches. Le juvénile est de la même couleur mais les taches noires sont moins marquées et les taches blanches de la membrane hémélytre sont absentes.
Chant/Cri : Aucun.
Régime alimentaire : Suc végétal.
Statut de protection : Aucun.
Informations complémentaires : Cette espèce ressemble beaucoup au gendarme mais les motifs rouges et noirs sont disposés différemment. Deux taches blanches sur la membrane hémélytre de la punaise à damier permettent de faire la distinction entre les deux espèces.

Nom vernaculaire : Graphosome d’Italie, punaise arlequin.
Nom scientifique : Graphosoma lineatum.
Taille : Jusqu’à un centimètre.
Couleur(s) : Rouge avec des bandes noires ainsi que des taches, également noires, sur les connexivum. Les larves sont jaune paille à gris terre d’ombre avec des motifs gris foncé.
Chant/Cri : Aucun.
Régime alimentaire : Sève. Les plantes hôtes sont généralement des apiacées.
Statut de protection : Aucun.
Informations complémentaires : C’est une espèce très semblable au graphosome ponctué. La différence se fait au niveau des motifs. Chez la punaise arlequin, les bandes sont ininterrompues alors que chez le graphosome ponctué, les bandes se transforment en taches. La détermination du nom scientifique est sujette à débats. Certaines personnes pensent que « Graphosoma lineatum » et « Graphosoma italicum » sont deux noms pour la même espèce. D’autres soutiennent que « G.italicum » est une sous-espèce de « G.lineatum ».

Nom vernaculaire : Punaise verte, punaise verte des bois.
Nom scientifique : Palomena prasina.
Taille : Jusqu’à 1,4 centimètre.
Couleur(s) : vert.
Chant/Cri : aucun.
Régime alimentaire :
Statut de protection : Aucun.
Informations complémentaires : Il est très difficile d’apercevoir cet insecte car sa couleur verte la camoufle dans le feuillage. Si elle se sent menacée, elle peut dégager une odeur nauséabonde.