Nom vernaculaire : Moro-sphinx, sphinx colibri, sphinx du caille-lait.
Nom scientifique : Macroglossum stellatarum.
Taille : Jusqu’à 6 centimètres.
Couleur(s) : Partie supérieure gris foncé avec deux taches (une noire et une jaune pâle) de chaque coté de l’abdomen et deux bandes sinueuses noires sur les ailes antérieures. Les ailes postérieures sont brunes avec une large bande jaune paille.
Partie inférieure : Corps et tête blancs: Abdomen noir avec quelques bandes blanchâtres. Ailes brunes aux bords plus sombres.
Chenille vert asperge avec des bandes longitudinales blanches. Avec le temps elle devient marron. L’éperon est gris tacheté de noir avec l’extrémité bronze.
Chant/Cri : Aucun.
Régime alimentaire : Nectar. La chenille se nourrit de nombreuses espèces avec une préférence pour les gaillets.
Statut de protection : Aucun.
Informations complémentaires : C’est un des plus petits sphinx de la région et une des seules espèces à être active de jour. Comme pour tous les sphinx, il et reconnaissable a son vol stationnaire.

Nom vernaculaire : Sphinx du laurier rose.
Nom scientifique : Daphnis nerii.
Taille : Jusqu’à 13 centimètres.
Couleur(s) : Papillon vert-olive avec des macules blanchâtres, rosées et et pourpres. Les pattes sont jaune-topaze. La chenille est jaune-vert avec, sur les flancs, des petites taches noires le long du corps et deux taches bleu pastel cerclées de noir au niveau de la tête. Ses pattes sont rouges rubis et sa corne postabdominale est jaune paille.
Chant/Cri : Aucun.
Régime alimentaire : Nectar. La chenille se nourrit de lauriers roses et de pervenches.
Statut de protection : Aucun.
Informations complémentaires : Le sphinx du laurier rose fait partie des grands papillons nocturnes de la région. C’est un migrateur qui semble plutôt rare en dehors de la région.