Nom vernaculaire : Aigrette garzette.
Nom scientifique : Egretta garzetta.
Taille : Jusqu’à 65 centimètres.
Couleur(s) : Blanche avec les pattes et le bec noirs.
Chant/Cri : Cliquez ici
Régime alimentaire : Poissons et autres animaux de petite taille (principalement des invertébrés).
Statut de protection : Espèce sur liste rouge (préoccupation mineure) et protégée en Guyane.
Informations complémentaires : C’est un des échassiers les plus répandus dans la région. Les néophytes pourraient la confondre avec la grande aigrette mais l’aigrette gazette est beaucoup plus petite. L’évaluation de la population de l’aigrette garzette montre que l’espèce est en augmentation.

Nom vernaculaire : Bergeronnette des ruisseaux.
Nom scientifique : Motacilla cinerea.
Taille : Jusqu’à 20 centimètres.
Couleur(s) : Ventre et partie inférieure des ailes blancs, croupion et poitrine jaunes, queue, partie supérieure des ailes et gorge noires avec des bandes blanches, dos et tête gris avec des bandes blanches au niveau des yeux, pattes gris-orangeâtre.
Les œufs sont écrus avec des taches plus sombres.
Chant/Cri : Cliquez ici
Régime alimentaire : Animaux aquatiques.
Statut de protection : Espèce sur liste rouge (préoccupation mineure) et protégée dans toute la France.
Informations complémentaires : Cette bergeronnette évolue principalement à proximité des cours d’eau à la recherche de ses proies. Elle peut être confondue avec la bergeronnette printanière. On les différencie à la couleur du dos. Gris pour la la bergeronnette des ruisseaux et vert pour la bergeronnette printanière.

Nom vernaculaire : Bergeronnette grise, Hochequeue gris.
Nom scientifique : Motacilla alba.
Taille : Jusqu’à 19 centimètres.
Couleur(s) : Le ventre et la partie inférieure de la queue sont blancs. La calotte, la nuque, la gorge, le bec, les pattes et la partie supérieure de la queue sont noirs. Les ailes sont blanches avec des rayures noires, sauf à la base où elle sont grises.
Les œufs sont blanc tachetés de gris taupe.
Chant/Cri : Cliquez ici
Régime alimentaire : Insectivore.
Statut de protection : Espèce sur liste rouge (préoccupation mineure), Elle est protégée sur tout le territoire français.
Informations complémentaires : C’est un oiseau que l’on trouve principalement au sol. Il est reconnaissable a sa démarche rapide. Son nom de « hochequeue gris » vient du fait que la bergeronnette grise agite constamant sa queue, un autre comportement facilitant son identification.

Nom vernaculaire : Bondrée apivore.
Nom scientifique : Pernis apivorus.
Taille : Jusqu’à 60 centimètres.
Couleur(s) : Partie supérieure du corps brune, partie inférieure du corps blanche striée de brun-noir. Oeil jaune avec l’iris noir, bec noir et pattes jaune-paille. L’œuf est de couleur bistre au niveau de la base et devient jaune blé au niveau de l’extrémité. Il est entierement tacheté de brun roux.
Chant/Cri : Cliquez ici
Régime alimentaire : Insectivore.
Statut de protection : Espèce sur liste rouge (préoccupation mineure).
Informations complémentaires : Ce rapace est très similaire à la buse variable. On peut les différencier en vol à la tête. Celle de la bondrée apivore est moins rentrée dans les épaules que celle de la buse variable. Son nom vient du fait que le rapace se nourrit surtout d’abeilles et d’autres hyménoptères.

Nom vernaculaire : Buse variable.
Nom scientifique : Buteo buteo.
Taille : Jusqu’à 58 centimètres.
Couleur(s) : Gris taupe avec les pattes jaunes et la partie inférieure des rémiges et de la queue beige vanille. Les oeufs sont blancs tachetés de gris taupe.
Chant/Cri : Cliquez ici.
Régime alimentaire : Carnivore.
Statut de protection : Espèce sur liste rouge (préoccupation mineure).
Informations complémentaires : La buse variable est souvent confondue avec la bondrée apivore. Mais on peut les différencier en vol : la bondrée apivore a le cou et les ailes plus longs que la buse variable. Une autre différence entre ces deux rapaces tient à leur mode de vie : la buse variable est sédentaire alors que la bondrée apivore est une espèce migratrice présente dans la région seulement en été (le reste du temps, elle niche en Afrique).

Nom vernaculaire : Canard colvert, canard mallard, canard français.
Nom scientifique : Anas Platyrhynchos.
Taille : jusqu’a 68 centimètres.
Couleur(s) : gris-brun avec la tête d’un vert brillant, un miroir alaire bleu-violet, bec jaune et poitrine marron pour le mâle. Bec brun et plumage beige tacheté de brun pour la femelle.
Le caneton est brun ombre avec les tempes jaune.
Les œufs son jaune blé.
Chant/Cri : Cliquez ici
Régime alimentaire : le canard colvert est omnivore.
Statut de protection : Espèce sur liste rouge (préocupation mineure)

Informations complémentaires : il s’agit du plus commun des canard de la région. On reconnaît facilement le plumage du mâle.

Nom vernaculaire : Chardonneret élégant.
Nom scientifique : Carduelis carduelis.
Taille : Jusqu’à 25 centimètres.
Couleur(s) : Face rouge écarlate entourée de blanc, dos et flancs bruns, queue noire tachetée de blanc, ailes noires avec une large bande jaune. Le juvénile a des couleurs plus ternes.
Les œufs sont gris tachetés de brun pastel
Chant/Cri : Cliquez ici
Régime alimentaire : Granivore avec une préférence pour les graines de chardons.
Statut de protection : Espèce sur liste rouge (préoccupation mineure à vulnérable) et protégé dans toute l’Europe.
Informations complémentaires : Tout comme le serin cini, le chardonneret voit sa population en déclin, ce qui lui vaut le même statut de protection. Son nom vient de sa préférence pour les graines de chardon.

 

Nom vernaculaire : Choucas des tours.
Nom scientifique : Coloeus monedula.
Taille : Jusqu’à 39 centimètres.
Couleur(s) : Noir avec la nuque et la partie postérieure du crane gris.
Les œufs sont bleu clair tacheté de noir.
Chant/criCliquez ici
Régime alimentaire: Omnivore.
Statut de protection : Espèce sur liste rouge (préoccupation mineure) et protégée à Saint-Pierre et Miquelon.
Informations complémentaires : Le choucas des tours peut être confondu avec la corneille. On peut les différencier par la taille : le choucas est plus petit.

Nom vernaculaire : Chouette hulotte, chat huant.
Nom scientifique : Strix aluco.
Taille : 39 centimètres.
Couleur(s) : Nombreuses taches rousses et blanches. Les œufs sont jaune clair
Chant/Cri : Cliquez ici
Période de reproduction
:
Régime alimentaire : Petits mammifères, batraciens et invertébrés.
Statut de protection : Espèce sur liste rouge (préoccupation mineure).
Informations complémentaires : Il s’agit d’un rapace nocturne très discret. Les plumes des ses ailes lui procurent un vol discret lui permettant de surprendre ses proies. On peut la voir, occasionnellement, le jour.

 

Nom vernaculaire : Cigogne blanche.
Nom scientifique : Ciconia ciconia.
Taille : Jusqu’à 115 centimètres.
Couleur(s) : Blanche avec les rémiges noires. Le bec et les pattes sont rouges (chez le juvénile, le bec est plus pâle).
Chant/Cri : Cliquez ici
Régime alimentaire : Carnivore (ses proies sont de petite taille)
Statut de protection : Espèce sur liste rouge (préoccupation mineure).
Informations complémentaires : Bien que l’espèce soit migratrice, certains individus semblent devenir sédentaires dans la région, notamment en Camargue. La population semble en augmentation.

Nom vernaculaire : Corneille noire.
Nom scientifique : Corvus corone.
Taille : Jusqu’à 41 centimètres.
Couleur(s) : Noir. Ses œufs sont vert-bleu turquoise.
Chant/Cri : Cliquez ici.
Régime alimentaire : c’est en principe un charognard mais en ville elle se nourrit des déchets ménagers.
Statut de protection : Espèce sur liste rouge (préoccupation mineur).
Informations complémentaires : Il est très difficile de différencier les différentes espèces de corvidés, La corneille est plus petite que le corbeau freux et le grand corbeau. On peut plus facilement la différencier du choucas des tours : ce dernier a le front et le ventre gris.

Nom vernaculaire : Cygne tuberculé, cygne muet.
Nom scientifique : Cygnus olor.
Taille : jusqu’à 1,70 mètre.
Couleur(s) : blanc avec les lores noires e lest bec orangé surmonté d’un onglet noir. Ses œufs sont bleu pastel.
Chant/Cri : Cliquez ici
Période de reproduction :
Régime alimentaire : il est principalement végétarien mais il lui arrive, de temps en temps, de se nourrir de mollusque, d’amphibiens et de petits organismes aquatiques.
Statut de protection : Espèce sur liste rouge (préocupation mineuse).
Informations complémentaires : comme certains oiseaux, le cygne tuberculé peut se montrer agressif quand il s’agit de protéger son nid. Il s’agit d’un des plus lourds oiseaux capables de voler.

Nom vernaculaire : Echasse blanche.
Nom scientifique : Himantopus himantopus.
Taille : Jusqu’à 40 centimètres.
Couleur(s) : Pattes rouges, bec noir et plumage blanc avec du noir sur le dos, une partie des ailes, la nuque et une partie du front. Ses œufs sont jaune blé tachetés de noir
Chant/Cri : Cliquez ici
Régime alimentaire : De nombreux invertébrés terrestres et aquatiques.
Statut de protection : Espèce sur liste rouge (préocupation mineure). Elle est même protégée en Guadeloupe, en Martinique et en Guyane.
Informations complémentaires : Il s’agit d’un petit échassier qu’il n’est pas évident de repérer si l’on n’y prête pas attention. La photo présente deux individus en bord de mer, un habitat qui n’est pas courant pour cette espèce que l’on trouve plutôt dans les champs inondés, les rizières ou les étangs.

 

Nom vernaculaire : Étourneau sansonnet.
Nom scientifique : Sturnus vulgaris.
Taille : Jusqu’à 22 centimètres.
Couleur(s) : Noir brillant tacheté de brun, crème ou blanc. Son plumage est iridescent. Ses œuf sont bleu turquoise.
Chant/Cri : Cliquez ici.
Régime alimentaire : Omnivore.
Statut de protection : Espèce sur liste rouge (préoccupation mineure).
Informations complémentaires : Cet oiseau est surtout célèbre pour son vol en nuée. Cependant, d’autres caractéristiques rendent cet oiseau étonnant, notamment sa capacité d’imitation : voix humaines, sons d’objets ou d’autres animaux.

Nom vernaculaire : Faucon crécerelle.
Nom scientifique : Falco tinnunculus.
Taille : Jusqu’à 38 centimètres.
Couleur(s) : Le mâle a la tête grise, le ventre et la gorge sont orange foncé et pâle. Le dos et la partie supérieure des ailes sont roux tachetés de marron foncé, les extrémités des ailes sont également marron foncé et la tête ainsi que la nuque sont grisâtres, les pattes sont jaunes et la partie inférieure du ventre est beige orangé avec des taches noires et gris clair.
La femelle se différencie du mâle par une tête rousse tachetée de marron foncé, les taches dorsales sont plus nombreuses, mêlées de roux pâle. Ses œufs sont or pâle à blanc tacheté de brun
Cri : Cliquez ici
Régime alimentaire : rongeurs, reptiles, amphibiens et invertébrés.
Statut de protection : Espèce sur liste rouge (préoccupation mineure).
Informations complémentaires : Il fait partie des plus petits rapaces diurnes de France. On peut facilement le repérer grâce à son vol dit du « saint-esprit », une technique de vol stationnaire.