Noms vernaculaires : Lézard des murailles.
Nom scientifique : Podarcis muralis.
Taille : jusqu’à 20 centimètres pour le mâle (peut atteindre exceptionnellement 25 centimètres) et jusqu’à 18 centimètres pour la femelle..
Couleur : grande variété de couleurs allant du brun au gris en passant par des nuances de vert.
Chant/Cri : Aucun.
Période de reproduction : printemps.
Régime alimentaire : invertébrés
Statut de protection : Espèce sur liste rouge (préoccupation mineure).
Informations complémentaires : le lézard des murailles est assez difficile à photographier car il s’enfuit très vite au moindre signe de danger. J’ai eu beaucoup de chance pour prendre la photo servant de présentation à la fiche de l’animal (sur la photo, le sujet est aux couleurs nuptiales).

Nom vernaculaire : Lézard vert à deux bandes, lézard vert occidental.
Nom scientifique : Lacerta bilineata.
Taille : Jusqu’à 30 centimètres.
Couleur(s) : Vert pomme. Le mâle a quelques taches plus sombres sur le dos et, en période
de reproduction, la gorge et les joues bleu ciel.
Chant/Cri : Aucun.
Régime alimentaire : Principalement constitué d’animaux de petite taille (insectes, vers,
larves…) mais se nourrit aussi de petits lézards, d’œufs d’oiseaux et de fruits.
Statut de protection : Espèce sur liste rouge (préoccupation mineure) et protégée dans toute
la France.
Informations complémentaires : C’est, avec le lézard ocellé, le saurien le plus grand et le
plus coloré de la région. Il peut être confondu avec le lézard vert oriental (une espèce proche).
mais cette dernière ne se trouve pas en France (elle est localisée dans l’Europe de l’Ouest).

Nom vernaculaire : Seps strié, Scinque à trois doigts.
Nom scientifique : Chalcides striatus.
Taille : Jusqu’à 30 centimètres.
Couleur(s) : Bronze avec des lignes longitudinales plus sombres.
Chant/Cri : Aucun.
Régime alimentaire : Divers invertébrés.
Statut de protection : Espèce sur liste rouge (préoccupation mineure), protégée dans toute la France.
Informations complémentaires : Le seps strié, avec l’orvet fragile, fait partie des lézards que l’on peut prendre pour des serpents. Ils s’en distinguent tous deux par des yeux équipés de paupières, des pattes plus ou moins visibles et une queue qui repousse quand elle se casse. Pour différencier le seps strié de l’orvet fragile, il faut regarder les pattes. Chez le seps, elle sont complètement développées alors que chez l’orvet, elles sont réduites à l’état de moignons.

Nom vernaculaire : Tarente de Maurétanie, tarente du midi, tarente commune.
Nom scientifique : Tarentola mauritanica.
Taille : Jusqu’à 15 centimètres.
Couleur(s) : Nombreuses taches allant du noir brunâtre au gris jaune.
Chant/Cri : Aucun.
Régime alimentaire : Insectivore.
Statut de protection : Espèce sur liste rouge (préoccupation mineure) et protégée dans toute l’Europe.
Informations complémentaires : Ce reptile, le seul de la région à pouvoir évoluer sur les surfaces verticales et lisses, s’observe principalement sur les murs des bâtiments, il chasse à l’affût en s’approchant discrètement de ses proies. Comme les lézards, si la queue tombe, elle repousse.

Nom vernaculaire : Tortue de Floride.
Nom scientifique : Trachemys scripta elegant.
Taille : Jusqu’à 30 centimètres.
Couleur(s) : Carapace gris moyen avec des taches jaunes. Corps jaune pâle rayé de gris brun et de gris foncé.
Chant/Cri : Aucun.
Régime alimentaire : Carnivore.
Statut de protection : Aucun.
Informations complémentaires : Originaire des États-Unis, cette tortue aquatique est souvent relâchée dans les points d’eau des parcs par des particuliers qui ne veulent plus s’en occuper. Elles sont considérées comme invasives.