Noms vernaculaires : Æthionème des rochers.
Nom scientifique : Æthionema saxatile.
Taille : Jusqu’à 25 centimètres.
Feuillage : Coriace et à pétioles courts. Feuilles inférieures obovales et feuilles supérieures lancéolées.
Couleur : Vert grisâtre avec le revers gris moyen.
Floraison : Avril à Juillet.
Inflorescence : En grappe.
Couleur : Blanc mauve à blanc avec des macules roses et les anthères jaunes.
Fruit : silicule.
Couleur : Blanc avec le mésocarpe tacheté de rouge grisâtre.
Statut de protection : Espèce sur liste rouge (vulnérable).
Informations complémentaires : La plante est assez commune dans la région. Elle semble également présente dans l’Ain et en Haute-Savoie mais y est assez rare.

Noms vernaculaires : Agave américain, Choka bleu.
Nom scientifique : Agave Americana.
Taille : Jusqu’à 2 mètres.
Feuillage : Les feuilles sont très grandes et très épaisses, entourées d’épines et se terminant par un grand éperon à l’extrémité.
Couleur : Vert-bleuté.
Floraison : Eté.
Innflorescence : Avant de mourir (d’où l’expression « chant du cygne »), l’agave produit une seule inflorescence pouvant atteindre 10 mètres de haut.
Couleur : Jaune-verdâtre.
Fruit : Capsule.
Couleur : Gris brunâtre virant sur du foncé.
Statut de protection : Aucun.
Informations complémentaires : L’agave américain est une plante non endémique de la Provence. Comme son nom l’indique, il vient d’Amérique (plus précisément du Mexique). Il est utilisé dans la fabrication de la tequila et du mezcal (un alcool d’Amérique centrale).

Noms vernaculaires : Ailante glanduleux, faux vernis du Japon.
Nom scientifique : Ailanthus altissima.
Taille : Jusqu’à 25 mètres.
Feuillage : Grandes feuille possédant de 13 à 41 folioles imparipennés.
Couleur : Vert.
Floraison : Fin printemps.
Fleur : Nombreuses fleurs regroupées en grandes panicules à odeur fétide.
Couleur : Jaune verdâtre.
Fructification :
Fruit : Samare ailé.
Couleur : rougeâtre.
Statut de protection : Aucun.
Informations complémentaires : Il s’agit d’un arbre originaire d’Asie devenue envahissante dans la région. Son feuillage peut être confondu avec celui du sumac de Virginie. Pour le différencier, il suffi de frotter une feuille. Celui de l’ailante dégage une odeur désagréable.

 

Noms vernaculaires : Ajonc de Provence, ajonc à petites fleurs.
Nom scientifique : Ulex parviflorus.
Taille : Jusqu’à 1 mètre 50.
Feuillage : Réduit à l’état de grosses épines.
Couleur : Vert avocat.
Floraison : Décembre à avril.
Inflorescence : En racème simple.
Couleur : Jaune.
Fruit : gousse.
Couleur :
Statut de protection : Aucun.
Informations complémentaires : Cette espèce peut être confondue avec l’ajonc d’Europe (également présent dans la région). Les deux espèces se différencient par la couleur des tiges: vert avocat pour l’ajonc de Provence et vert plus foncé pour l’ajonc d’Europe.

Noms vernaculaires : Aloès grimpant.
Nom scientifique : Aloes ciliaris.
Taille : Jusqu’à 1 mètre.
Feuillage : Comme pour toutes les plantes du genre, les feuilles sont de forme triangulaire, aux rebords épineux et à l’extrémité finissant en éperon. Chez l’aloès grimpant, les feuilles poussent le long de la tige.
Couleur : Vert pomme
Floraison : été.
Inflorescence : En épis.
Couleur : Rouge.
Fruit : capsule.
Couleur :
Statut de protection : Aucun.
Informations complémentaires : l’aloès grimpant a été importé d’Afrique du sud.

Noms vernaculaires : Alyson maritime.
Nom scientifique : Lobularia maritima.
Taille : Jusqu’à 40 centimètres.
Feuillage : Linéaire.
Couleur : Blanc argenté.
Floraison : Printemps à mi-automne.
Inflorescence : En racème.
Couleur : Blanc.
Fruit : Silicule.
Couleur : Blanc.
Statut de protection : Aucun.
Informations complémentaires : Cette plante de la famille des brassicacées a la particularité de dégager, en fin de journée, une agréable odeur de miel.

Noms vernaculaires : Amandier.
Nom scientifique : Prunus Dulcis.
Taille : Jusqu’à 10 mètres.
Feuillage : Les feuilles sont longues, alternées, étroites, lancéolées, aiguës et pourvues d’un long pétiole glanduleux.
Couleur : Vert sombre, brillant à reflets métalliques. Le revers est vert grisâtre.
Floraison : Début printemps.
Fleur : Fleurs à pétales de taille moyenne, odorantes.
Couleur : Rose avec les pétales blancs.
Fruit : Gros fruit ovale recouvert d’une coque.
Couleur : Le fruit est blanc crème quand il est immature et beige quand il est mûr. La coque, elle, est vert pâle quand elle est immature et marron foncée quand elle est mûre.
Statut de protection : Aucun.
Informations complémentaires : Comme tous les arbres fruitiers, le fruit de l’amandier est utilisé en gastronomie. Attention, le fruit immature est toxique pour l’homme voire mortel. On utilise aussi l’amandier dans le domaine de la cosmétique et de la gemmothérapie. Les éleveurs utilisent également l’amande comme laxatif pour leur bétail.

Noms vernaculaires : Andryale à feuilles entières.
Nom scientifique : Andryala integrifolia.
Taille : Jusqu’à 60 centimètres.
Feuillage : Oblong-lancéolé et velu. Feuilles inférieures dentées à sinuées avec la base atténuée. Feuilles supérieures sessiles et entières avec la base élargie.
Couleur : Gris anisé.
Floraison : Juillet à Septembre.
Inflorescence : En épi de capitule.
Couleur : Jaune.
Fruit : Akène.
Couleur : Orange grisâtre.
Statut de protection : Aucun
Informations complémentaires : Cette plante est facilement reconnaissable à son inflorescence et à sa tige ainsi  qu‘à ses feuilles velues.

Noms vernaculaires : Anémone des jardins.
Nom scientifique : Anemone hortensis.
Taille : Jusqu’à 40 centimètres.
Feuillage : Feuille palmée.
Couleur : Vert foncé.
Floraison : Février à Avril.
Inflorescence : Fleur solitaire.
Couleur : Violet, rose, rouge, blanc.
Fruit : Carpelle.
Couleur :
Statut de protection : Aucun.
Informations complémentaires : C’est une plante très utilisée par les fleuristes. Son nom scientifique vient du grec « anemos » (vent) et du latin « hortus » (jardin)

Attention !!! La plante est vénéneuse.

Noms vernaculaires : Anémone hépatique, hépatique à trois lobes, hépatique noble, renoncule hépatique, herbe du foie, herbe de la Trinité.
Nom scientifique : Hepatica nobilis.
Taille : jusqu’à 15 centimètres.
Feuillage : l’anémone hépatique possède jusqu’à six feuilles à trois lobes.
Couleur : vert foncé sur le dessus et pourpre sur le dessous.
Floraison : avril à mai.
Inflorescence : Fleur solitaire.
Couleur : bleu-violet à bleu pourpré avec le revers plus clair. La fleur peut être aussi blanche ou rose pâle.
Fruit : petite capsule contenant plusieurs akènes poilus.
Couleur : Jaune grisâtre virant sur du foncé.
Statut de protection : Espèce protégée en Franche-Comté, en Haute-Normandie et en Ile-de-France.
Informations complémentaires : séchée, on l’utlilse pour ses propriétés diurétiques. Son nom ce qu’elle était autrefois utilisée pour traiter les maladies du foie. L’anémone hépatique est protégée en Haute-Normandie, Franche-Comté et Ile-de-France.

Noms vernaculaires : Aphyllanthe de Montpellier, œillet bleu de Montpellier.
Nom scientifique : Aphyllanthes monspeliensis.
Taille : Jusqu’à 30 centimètres.
Feuillage : Petites feuilles réduites à des gaines écailleuses.
Couleur : Gris anisé.
Floraison : Printemps à été.
Inflorescence : Fleur solitaire.
Couleur : Bleu pâle, bleu azuré ou bleu violacé.
Fruit : Capsule.
Couleur : Noir.
Statut de protection : Espèce protégée en Midi-Pyrénées et en Aquitaine.
Informations complémentaires : Il s’agit d’une espèce caractéristique de la région. On la surnomme « Herbe à lièvres » et est très appréciée pas les chevaux et les moutons.

Noms vernaculaires : Arabette hérissée, arabette hirsute.
Nom scientifique : Arabis hirsuta.
Taille : Jusqu’à 80 centimètres.
Feuillage : Feuilles oblongues à bords lisses ou dentés.
Couleur : Vert.
Floraison : Juin à Aout.
Inflorescence : En grappe.
Couleur : Blanc avec les filets jaunes.
Fruit : Gousse.
Couleur : Vert.
Statut de protection : Aucun.
Informations complémentaires : Les espèces de la famille des brassicacées à fleurs blanches sont difficiles à différencier. L’arabette hérissée se reconnait au duvet abondant présent sur ses feuilles et sa tige.

Noms vernaculaires : Arbousier, arbre aux fraises.
Nom scientifique : Arbutus unedo.
Taille : Jusqu’à 15 mètres.
Feuillage : ovale et denté.
Couleur : Vert luisant sur la partie supérieure et vert pâle sur la partie inférieure
Floraison : Automne.
Inflorescence : En grappe.
Couleur : Blanc (occasionnellement rose).
Fruit : Baie.
Couleur : Jaune (immature) à rouge (à maturité).
Statut de protection : Espèce sur liste rouge (préoccupation mineure).
Informations complémentaires : À une certaine époque, les arbouses étaient considérées comme un mets excellent. Aujourd’hui, on peut les consommer telles quelles (peuvent cependant causer des troubles digestifs) mais elles sont surtout utilisées dans la confection de confitures.

Noms vernaculaires : Arbre à perruques, barbe de Jupiter, fustet, sumac fustet, fustot, coquecigrue.
Nom scientifique : Cotinus coccygria.
Taille : Jusqu’à 5 mètres.
Feuillage : feuilles en partie arrondies, de taille moyenne.
Couleur : vert foncé ou pourpre, allant du jaune au rouge en automne.
Floraison : été.
Inflorescence : En panicule.
Couleur : vert-gris, rouge, pourpre.
Fruit : minuscules baies aplaties.
Couleur : Jaune grisâtre virant sur du foncé.
Statut de protection : Aucun.
Informations complémentaires : Il s’agit d’un arbre souvent utilisé dans l’ornement des jardins pour son feuillage automnal et ses fleurs. Comme la plupart des sumacs dont il fait partie de la famille, sa sève est irritante.

Noms vernaculaires : Asphodèle ramifié, asphodèle rameux, asphodèle à petits fruits, bâton-blanc ramifié.
Nom scientifique : Asphodelus ramosus.
Taille : Jusqu’à 160 centimètres.
Feuillage : En rosette. Feuilles basales, coriaces, étroites, linéaires et carénées en pointe.
Couleur : Vert pâle.
Floraison : Septembre à mai/juin, voire juillet, selon le climat.
Inflorescence : En grappe.
Couleur : Blanches avec des stries vertes à l’extérieur et brun-rosé à l’intérieur, étamines jaunes.
Fruit : Capsule.
Couleur : Ocre-orangé.
Statut de protection : Aucun.
Informations complémentaires : Cette grande plante aux fleurs blanches se remarque facilement. Bien que facile à identifier, elle est parfois confondue avec l’asphodèle blanc et l’asphodèle porte-cerises dont les fruits sont plus gros. On voit souvent cette plante sur les cotes catalanes.