Noms vernaculaires : Bourrache, Bourrache officinale.
Nom scientifique : Borago officinalis.
Taille : Jusqu’à 80 centimètres.
Feuillage : Les feuilles sont alternes, acuminées, ovales-elliptiques et couvertes de poils raides.
Couleur : Vert franc.
Floraison : Printemps à été.
Inflorescence : En grappe.
Couleur : Bleu roi, rose ou blanc. Calice et pédoncule rougeâtres.
Fruit : Akène.
Couleur : Orange grisâtre.
Statut de protection : Aucun.
Informations complémentaires : La bourrache est utilisée dans de nombreux domaines : culinaire, thérapeutique et cosmétique. Au Moyen Âge, on lui prêtait des vertus aphrodisiaques.

Noms vernaculaires : Buglosse d’Italie, langue de bœuf, fausse bourrache, bourrache bâtarde.
Nom scientifique : Anchusa italica.
Taille : Jusqu’à 80 centimètres.
Feuillage : Oblong-lancéolé et recouvert de poils urticants.
Couleur : Vert moyen.
Floraison : Fin printemps à été.
Inflorescence : En racème de cyme.
Couleur : Bleu azuré à bleu gentiane (occasionnellement rose) avec les étamines blanches à violettes.
Fruit : Akène.
Couleur : Vert avocat (immature) à noir (à maturité).
Statut de protection : Aucun.
Informations complémentaires : Comme toutes les espèces de sa famille, la buglosse d’Italie est mellifère. Ses petites fleures bleues la font reconnaitre d’assez loin.

Noms vernaculaires : Cynoglosse de Crète.
Nom scientifique : Cynoglossum creticum.
Taille : Jusqu’à 60 centimètres.
Feuillage : Oblong-lancéolé.
Couleur : Vert olive.
Floraison : Avril à juillet.
Inflorescence : En grappe.
Couleur : Pétales pourpre-pastel à rose pâle avec les nervures plus foncées. Étamines noires.
Fruit : Akènes.
Couleur : Vert citron avec des épines kaki.
Statut de protection : Espèce sur liste rouge (préoccupation mineure à éteinte au niveau régional).
Informations complémentaires : Hormis dans la région, cette plante est plutôt rare. Elle pousse sur des zones dégagées.

Noms vernaculaires : Héliotrope d’Europe, héliotrope commun, herbe aux verrues.
Nom scientifique : Heliotropium europaeum.
Taille : Jusqu’à 50 centimètres.
Feuillage : Feuilles pétiolées alternes, de forme ovales à obovales.
Couleur : Vert jade à vert gris.
Floraison : Fin printemps à fin été.
Inflorescence : Cyme unipare.
Couleur : Blanc avec le cœur jaune.
Fruit : Akène.
Couleur :
Statut de protection : Aucun
Informations complémentaires : La feuille, une fois froissée, dégage une odeur fétide. On l’a longtemps utilisée pour ses nombreuses propriétés médicinales.

 

ATTENTION !!! C’est une plante toxique.

Noms vernaculaires : Vipérine commune.
Nom scientifique : Echium vulgare.
Taille : Jusqu’à un mètre.
Feuillage : Feuilles lancéolées et couvertes de poils urticants.
Couleur : Vert pâle.
Floraison : À la fin du printemps.
Inflorescence : En cyme. Fleur en forme d’entonnoir.
Couleur : Rose à bleu vif (varie selon l’âge de la plante.)
Fruit : Akène
Couleur : noir à maturité
Statut de protection : Aucun.
Informations complémentaires : Cette plante, particulièrement mellifère, est très répandue dans la région. Il existe une sous-espèce « albiflora » avec des fleurs blanches.

Noms vernaculaires : Vipérine de Madère.
Nom scientifique : Echium candicans.
Taille : Jusqu’à 1,50 mètre.
Feuillage : Pubecens.
Couleur : Vert moyen.
Floraison : Printemps.
Inflorescence : En épi.
Couleur : Bleu-violet avec les étamines rose-mauve.
Fruit :
Couleur :
Statut de protection : Espèce su liste rouge (données insuffisante).
Informations complémentaires : A l’instar du tison de Satan, La vipérine de Madère ne pousse qu’occasionnellement à l’état sauvage dans la région. Elle se remarque de loin avec ses épis floraux.