Noms vernaculaires : Amandier.
Nom scientifique : Prunus Dulcis.
Taille : Jusqu’à 10 mètres.
Feuillage : Les feuilles sont longues, alternées, étroites, lancéolées, aiguës et pourvues d’un long pétiole glanduleux.
Couleur : Vert sombre, brillant à reflets métalliques. Le revers est vert grisâtre.
Floraison : Début printemps.
Fleur : Fleurs à pétales de taille moyenne, odorantes.
Couleur : Rose avec les pétales blancs.
Fruit : Gros fruit ovale recouvert d’une coque.
Couleur : Le fruit est blanc crème quand il est immature et beige quand il est mûr. La coque, elle, est vert pâle quand elle est immature et marron foncée quand elle est mûre.
Statut de protection : Aucun.
Informations complémentaires : Comme tous les arbres fruitiers, le fruit de l’amandier est utilisé en gastronomie. Attention, le fruit immature est toxique pour l’homme voire mortel. On utilise aussi l’amandier dans le domaine de la cosmétique et de la gemmothérapie. Les éleveurs utilisent également l’amande comme laxatif pour leur bétail.

Noms vernaculaires : aubépine monogyne, aubépine à un style, cenellier, noble épine, épine de mai.
Nom scientifique : Crateagus monogyna.
Taille : jusqu’à 9 mètres.
Feuillage : petites feuille pouvant avoir jusqu’à 7 lobes.
Couleur : vert clair.
Floraison : avril à juin.
Fleur : petites fleurs regroupées en bouquets à l’extrémité du rameau.
Couleur : blanc.
Fruit : baies.
Couleur : rouge à maturité.
Statut de protection : Aucun.
Informations complémentaires : « crateagus » vient du grec « kratos » ( qui veut dire « force », allusion à la dureté du bois). Elle est sujette au feu bactérien. On l’utilisait au Moyen-âge pour soigner la pleurésie et les crises de goutte. On utilisait aussi la pulpe des cenelles pour la confection d’une boisson alcoolisée. Quand aux graines, une fois torréfiées, elles remplaçaient le café. Les sommités fleuries sont toujours utilisées pour traiter les affections du système cardio-vasculaire et du système nerveux.

Noms vernaculaires : Buisson ardent, Pyracanthe rouge.
Nom scientifique : Pyracantha coccinea.
Taille : jusqu’à 6 mètres.
Feuillage : petites feuilles alternes, lancéolées et finement dentelées.
Couleur : vert acide à vert foncé.
Floraison : de mai à juin.
Inflorescence : En corymbe.
Couleur : blanc.
Fruit : baie.
Couleur : jaune, orange ou rouge.
Statut de protection : Aucun.
Informations complémentaires : contrairement aux fruits de certaines plantes de la famille des rosacées (abricotier, cerisier et même l’aubépine monogyne et l’azérolier, dont les fruits sont utilisés en confiture), ceux du buisson ardent ne sont pas comestibles. Cependant, il offre un abri et un garde-manger aux oiseaux. Cet arbuste très épineux est utilisé comme haie infranchissable.

Noms vernaculaires : Cognassier commun.
Nom scientifique : Cydonia oblonga.
Taille : Jusqu’à 8 mètres.
Feuillage : Alterne et gaufré.
Couleur : Vert amande au revers blanc argenté
Floraison : Début Printemps.
Inflorescence : Fleurs solitaires.
Couleur : Blanc rosé avec avec les étamines plus foncées et les anthères jaunes.
Fruit : Coing.
Couleur : Jaune. Devient marron à maturité.
Statut de protection : Aucun.
Informations complémentaires : On utilise le fruit de cet arbre aux fleurs remarquables pour la confection de pâte de coing.

Noms vernaculaires : Poirier à feuilles d’amandier, poirier amandier.
Nom scientifique : Pyrus spinosa
Taille : Jusqu’à 6 mètres.
Feuillage : Oblong-lancéolé à oboval.
Couleur : Vert asperge.
Floraison : Mai à Juin.
Inflorescence : En corymbe.
Couleur : Blanc avec la base des filets jaune bronze et les anthères rouge rosé.
Fruit : Drupe.
Couleur : Vert olive (immature) à brun doré (à maturité).
Statut de protection : Espèce sur liste rouge (données insuffisantes).
Informations complémentaires : C’est, avec le poirier commun, l’espèce la plus répandue du genre « pyrus » dans la région. C’est surtout le fruit qui permet de différencier les deux espèces : gros fruit comestible pour le poirier commun et petit fruit immangeable pour le poirier à feuille d’amandier.

Noms vernaculaires : Pommier sauvage, pommier des bois, boquettier.
Nom scientifique : malus sylvestres.
Taille : Jusqu’à 20 mètres.
Feuillage : ovale-acuminé et denté crénelé.
Couleur : Vert avocat
Floraison : Mai.
Inflorescence : En corymbe.
Couleur : Blanc.
Fruit : Drupe.
Couleur : Jaune foncé (immature) à rouge pâle (à maturité).
Statut de protection : Aucun.
Informations complémentaires : Ce fruitier sauvage est utilisé comme porte-greffe pour cultiver des variétés de pommer domestique. Le fruit, quant à lui, est utilisé pour la confection de gelées.

Noms vernaculaires : Myrobolan, prunier-cerise, prunier myrobolan.
Nom scientifique : Prunus cerasifera.
Taille : Jusqu’à 15 mètres.
Feuillage : Ovale-acuminé et denté crénelé.
Couleur : Vert
Floraison : Mai.
Inflorescence : en corymbe.
Couleur : Pétales blancs devenant cramoisis au cœur, anthères jaunes et filets rose pâle.
Fruit : Drupe.
Couleur : Jaune ou rouge.
Statut de protection : Aucun.
Informations complémentaires : Ce prunier sauvage est assez répandu dans la région. Ses fruits, bien qu’un peu aigres, sont comestibles. Il est utilisé comme porte-greffe pour d’autres pruniers comme la reine-claude, la quetsche et la mirabelle. Son nom vient du grec « myrobalanos » qui signifie « gland parfumé ».