Coccinella septempunctata

Coccinelle à sept points

Nom vernaculaire : Coccinelle à sept points, bête à bon Dieu.
Nom scientifique : Coccinella septempunctata.
Taille : Jusqu’à 8 millimètres.
Couleur(s) : Élytres rouges ornés de sept taches noires ainsi que de deux taches blanches (ces dernières se situent au niveau des épaules). Pronotum noir orné de deux taches blanches. La larve est grise avec huit taches jaune orangé.
Chant/Cri : Aucun.
Régime alimentaire : Pucerons.
Période d’observation : Toute l’année (est moins active en hiver).
Habitats : Très variés.
Statut de protection : Espèce sur liste rouge (préoccupation mineure).
Informations complémentaires : C’est la plus connue des coccinelles. C’est également d’elle qu’il est question dans la comptine « coccinelle, demoiselle ». Au moyen-âge, elle était perçue comme porte-bonheur. Pour se défendre de ses prédateurs, elle peut sécréter de l’hémolymphe.

Étymologie du nom scientifique

  • Coccinella : Se traduit par « petite graine rouge ».
    Explication sur son utilisation : Données manquantes.
  • Septempunctata : De Septem (sept) et de Punctata (tacheté).
    Explication sur son utilisation : Fait référence aux sept point noirs répartis sur les élytres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *